Bio/Portrait par Chantal Pelletier

Architecte DPLG, Charles est pionnier de l’image de synthèse d’architecture. Au milieu des années 80 avec son frère Olivier, il fonde la société IKONE infographie qui œuvre pour la communication des architectes pendant quinze ans et glane plusieurs prix ou récompenses. 
Charlie fait s’envoler des dizaines de milliers de ballons en même temps que de voeux à l’Humanité pour fêter l’an 2000, avec le soutien du Dalaï Lama, d’une trentaine de députés, de milliers d’enthousiastes et les lauriers de la Région Ile-de-France.
À cette occasion il lance son premier site Internet traduit en 10 langues dont l’esperanto par des internautes bénévoles du monde entier.

 

Il nous intéresse surtout de dire ici qu’il est photographe, et, derrière ses gros calibres, cadreur éclair. Voyageur, mais pas solitaire, il partage ses découvertes avec Michelle Auboiron, peintre dont il est le premier admirateur et le photographe attitré. Dans leurs cabinets de curiosités que sont les villes, il capte compositions, ambiances et perspectives dont il se joue. À Hong Kong, ses tramways s’amusent, ses climatiseurs s’échauffent… À la Havane, ses bagnoles font des mines… À Versailles, dans les jardins, sa Tour Eiffel se pavane pendant que ses bronzes se lamentent et que son Château exhibe ses dessous… À Chicago, ses murs de briques paradent, ses ponts font la révérence et toute la ville son cinéma…
Et toujours et partout, dans le recueillement d’un temple taoïste à Shanghai ou le bruit épouvantable du métro aérien à Chicago, il y a Michelle qui peint.
Sonores, les photos de Charlie nous mettent de gros vacarmes et de curieux silences dans les yeux. Et, entre deux bouquets d’immeubles et un reflet, un éclat de lumière ou une accumulation de fenêtres, il y a toujours un rire qui pousse.